Les sucres naturels

Publié le par Mam'presso

Après mon articles qui détaillait les différents sucres de betterave et de canne me voici donc en train de vous écrire mon article sur les sucres naturels. Car oui, il n'y a pas que les sucres, il y a des sirops et autres aliments sucrant dans l'alimentation.

Faisons donc le tour pour voir ce qu'on en dit ! Et attention aux arnaques ou produits 100% marketing !

Les sucres naturels

Le sucre le plus naturel est sans aucun doute le miel. Produit par les abeilles à miel à partir du nectar ou du miellat (ex : sécrétion des pucerons dont les fourmis raffolent) il leur sert de nourriture tout au long de l'année. On peut en trouver à de multiples prix et goût mais attention, le miel de fleurs est principalement produit en U.E. et se retrouve très souvent coupé au sirop de glucose ! Il n'apporte donc aucun bénéfice à l'organisme.

Exploité par l'homme, le miel est donc boycotté par les vegans mais certaines populations indigènes le récoltent encore directement dans le nid, à l'état sauvage.

Le miel de Manuka (Leptospermum scoparium) est issu d'un arbuste poussant principalement en Nouvelle-Zélande, en Australie et en Tasmanie. Des recherches ont démontrées de nombreuses propriétés médicinales à ce miel mais son prix assez élevé peux rebuter bon nombre de personnes (moi y compris, oui parce qu'à 17€ les 125g de miel heu.... je préfère encore un miel de lavande français) Un des miels les plus cher étant le miel du Yémen, qui peut coûter jusqu'à 150€ le kilo ! Le miel de Pitcairn (îlot volcanique dans l'océan Pacifique de 48 habitants, à 2575km de la terre la plus proche), quand à lui, est considéré comme le plus rare et pur du monde car il n'y a pas de pollution dans l’île.

Ayant un indice glycémique faible (32 pour le miel d'acacia) il a de ce fait une moindre incidence sur la glycémie que le saccharose ou le dextrose. Il contient entre 78 et 80% de glucides (38% de fructose, 31% de glucose).

Certains miel français possèdent une AOP (Appellation d'Origine Protégée) comme le miel de Corse ou le miel de sapins des Vosges, d'autres ont une IGP (Indication Géographique Protégée) comme le miel d'Alsace ou le miel de Provence.

Du fait de son pouvoir sucrant, on le dosera moins que le sucre habituel des recettes (remplacer le sucre par 3/4 de miel : 60g de sucre deviennent 45g de miel)

Les sucres naturels

Le sucre de coco est produit artisanalement à partir de la sève des fleurs du cocotier. Un homme ayant le savoir-faire nécessaire grimpe au sommet du cocotier et par un habile balancement, incline le sommet vers le bas, la, les fleurs sont incisées et laissent écouler leur nectar qui, après cuisson, donnera du sucre.

Son indice glycémique plus bas que le miel (24.5 sur l'échelle européenne, 32 pour l'américaine) est très intéressant pour les personnes devant faire attention à leur glycémie. Il contient 93% de glucides (85% de saccharose, 4% de fructose et 4% de glucose) en plus de fer, magnésium, potassium... ce qui en fait un très bon produit sucrant pour la santé.

Très savoureux, il se dose comme le sucre complet, soit moitié moins que le sucre blanc.

Les sucres naturels

Le sirop d'agave, assez controversé en ce moment, mérite quand même mon attention. Étant un édulcorant naturel, il a une texture moins visqueuse que le miel mais un goût beaucoup plus doux. Si vous n'aimez pas le miel, le sirop d'agave est surement fait pour vous !

Il est issu de plusieurs espèces d'agave et notamment de l'agave à tequila ! (oui oui, la tequila, cet alcool mexicain bien fort).

Le jus d'agave est extrait de la plante, filtré, chauffé puis condensé en un sirop liquide plus ou moins clair.

Composé en grande majorité de sucres simples (environ 56% de fructose et 20% de glucose) il possède bien un index glycémique faible (15 en moyenne) comparé aux édulcorants naturels en vente mais celui-ci varie énormément selon son procédé de fabrication, je le déconseille donc fortement pour les diabétiques !

De plus, d'un point de vue caloriques, il est presque équivalent au sucre blanc ! 100g de sucre blanc = 400 Kcal ; 100g de sirop d'agave = 350Kcal.

Je vous conseillerai donc plutôt de prendre autre chose mais une fois de temps en temps, ça peut être bon aussi et c'est très bon pour hydrater ses cheveux (à mettre dans son no-poo c'est nikel)

Les sucres naturels

Le sirop d'érable est un sirop tiré de la sève de l'érable (ou eau d'érable). La récolte à lieu à la fin de l'hiver et au début du printemps sur l'érable noir, l'érable à sucre ou l'érable rouge, principalement au Canada.

La récolte ne se fait que sur des arbres de plus de 20cm de diamètre, il n'est donc pas rare d'attendre 45 ans après avoir planté l'érable avant de pouvoir récolter pour la première fois sa sève.

L'eau d'érable est ensuite mise à évaporer pour qu'elle se concentre et puisse donner un beau et bon sirop mais le procédé est assez complexe. Il faut atteindre un certain niveau d'évaporation ; si il est trop évaporé, le sirop cristallisera, à l'inverse, pas assez évaporé il fermentera. La température d'évaporation (en général 3.5° plus haut que la température d'ébullition de l'eau) varie également en fonction de l'altitude et du moment où on le met à évaporer.

Le sirop ainsi obtenu aura une teinte qui varie de très clair à foncé. Plus il sera foncé, plus son goût sera prononcé.

Le sirop d'érable est composé à 68 % de saccharose, 0,4 % de glucose et 0,3 % de fructose et de l'eau (31 %). Il est aussi riche en sels minéraux tels que le potassium, le calcium, le magnésium, le manganèse et le phosphore et a un indice glycémique de 65

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article