No-poo

Publié le par Mam'presso

Le no-poo, je n'avais jamais entendu parlé alors que je le pratique depuis longtemps avec ma fille de 3 ans. A la base, ça vient des États-Unis (il y a 10 ans avec Lorraine Massey) avec une méthode qui consiste à utiliser de l'après-shampooing pour se laver les cheveux à la place des shamp bien crado bourrés de saloperies qu'on trouve dans le commerce ou ailleurs.

 

Le principe de base du no-poo, c'est avant tout le na-tu-rel ! On utilise des poudres ayurvédique en grande majorité, du bicarbonate et des produits de la cuisine.

On peut donc croiser des recettes à base de farine de pois-chiches, de maïzena, d'oeufs, de poudre de sidr, de shikakaï, de ghassoul, amla, brahmi etc..... on ajoute souvent des huiles essentielles comme la lavande ou l'ylang-ylang, de la poudre d'ortie, d'orange ou de tulsi, sans compter le gel d'aleo-vera, la compote, le yaourt, le lait d'avoine ou le gel de lin pour l'hydratation afin de compléter l'effet rechercher, à savoir, avoir de beaux cheveux doux, brillants, bien hydratés et fort.

Bien souvent on fait un rinçage au vinaigre de cidre ou au jus de citron diluée dans de l'eau froide pour resserer les écailles des cheveux.

 

On remarque souvent qu'avec l'arrêt des shampooing commerciaux, les cheveux retrouvent du volume, de la force, bref, tout ce qu'on essaye de nous vendre dans les shampooing.

 

Après il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises méthode, il n'y a que celle qui nous convient. Ce qui marche du tonnerre pour l'une peu être une vraie cata pour l'autre, donc on tatonne, on cherche, on mélange, on s'amuse, on grimace et on fini par trouver LE truc qui nous fait des cheveux de rêve !

 

Alors je ne suis pas la pour vous vendre le truc, juste parler de mon expérience. J'ai commencé un peu à l'arrache j'avoue mais j'en avais marre de tout ces produits qui s'empilaient dans ma salle de bain, et quand je voyais les cheveux de ma fille que je rince principalement à l'eau (water only ou wo) j'étais un peu jalouse j'avoue ! ^^

 

J'ai fini par me lancer aussi, j'ai fait un wo pour voir et la heu... comment dire ? J'ai bien étalé le sébum sur toute la tête lol, mode cheveux gras et lisse powa !! J'ai donc pris un livre de recette cosmétique maison, je suis tombée sur le shampooing à l'oeuf, miel et rhum. Bon j'avais plus de rhum mais j'ai fait le shampoeuf+miel, ça sentais bon !!! C'est la que la galère a commencé, comment l'appliquer sans en foutre partout ? La première fois c'est marrant et on prend vite le coups de main par la suite.

Ayant les cheveux moyennement poreux je dois me les mouiller à l'eau chaude avant de poser un shampooing pour bien ouvrir les écailles et laver au mieux. J'applique ensuite mon shampoeuf ou sidr-shikakaï selon mon humeur, je m'enroule la tête de celophane (sur les cheveux hein, pas toute la tête !) un bonnet de bain en prime pour bien tenir et garder une vieille serviette éponge sur les épaules pour prévenir d'éventuelles coulures. Je laisse agir pendant au moins 30 bonnes minutes et je rince à l'eau clair juste tiède en finissant pour de l'eau bien froide pour refermer les écailles.

Alors ATTENTION ! avec le shampoeuf, rincez à l'eau juste tiède pour éviter une belle omelette dans les cheveux !!

No-poo

Pour ma puce, j'alterne entre wo et low-poo avec du savon d'Alep, ça lui fait des cheveux juste sublimes. Mon fils lui n'est qu'à l'eau et ça lui réussi bien. Il était plein de croûtes de lait, depuis que j'ai stopé tout les soins et shampooing bébé, elles partent toutes seules.

No-poo

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article